LIFE IS A CANDLE IN THE WIND
 

 :: MHA - RPG Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

With great power comes great responsibility × Midoriya Izuku

avatar
Bleiddwn
Le supersonique
Messages : 76
Date d'inscription : 18/07/2014
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Fév - 16:44




Midoriya Izuku

ID CARD


Nom : Midoriya
Prénom : Izuku
Surnom: Deku
Âge : 15 ans
Date de naissance : 15 juillet
Nationalité : Japonaise
Groupe : Elèves
Situation : Célibataire
Métier : Etudiant en 1A Héroïque.

ALTER


One For All, autrement dit Un Pour Tous est un alter qui accorde un décuplement de force inhumain, une agilité grandement améliorée, des réflexes poussés, une grande endurance et la capacité de se projeter très haut et très loin. Celui-ci se transmet de génération en génération. Le pouvoir est transmis, développé et à nouveau transmis en fin de carrière à un successeur depuis le possesseur originel de l'Alter. Le fait est que le dernier successeur reçoit un pouvoir développé par autant de héros qui l'ont reçu avant lui. À ce stade, cela équivaut à une force phénoménale multiplié par huit héros.

Ses limites concernent avant tout la résistance du corps du possesseur. Sans un entraînement poussé avant le rituel de transmission, manger un cheveu, ew, le pouvoir pourrait bien ronger le successeur de l'intérieur. Autrement dit cela veut dire qu'un gringalet ne pourra pas contenir un tel pouvoir, mais ce n'est pas tout. Le pourcentage du pouvoir utilisé correspond à une certaine résistance en contrepartie. Donc, à ce stade, Izuku est capable d'utiliser 5% sans recevoir de dommages. Le 100% n'est pas hors de portée, mais les effets sont tel que son corps tombe en miettes, ses os se brisent à cause du choc trop violent.

PHYSIQUE


Izuku est un garçon de quinze ans qui a la spécialité unique d'être physiquement aussi banal que la pomme que vous attrapez au hasard dans le panier à fruit pour la croquer. Certaines personnes ont une originalité sans égale, pour Izuku c'est l'inverse, il a une banalité sans égale. Prenons une vue d'ensemble, le garçon est un jeune homme dans le milieu de son adolescence qui se tient fièrement du haut de ses cinq pieds six pouces. En haut de son gabarit plutôt moyen, au-dessus d'une tête ronde se trouve une tignasse de cheveux bouclés indisciplinés noirs avec des reflets verts apparaissant au soleil. On pourrait également considérer qu'il a les cheveux verts foncés en fait, il faut dire la colorimétrie de ce nid d'oiseau n'est pas très clair. A l'avant, quelques mèches retombent sur le front s'arrêtant tout juste au niveau des sourcils. Une courte distance les séparant de deux grands yeux qui sont, soyez étonnez, verts également. Clairement, Izuku est une tête verte.

On peut noter que cette tête verte possède un regard pouvant passer d'un état à l'autre très rapidement. Tout d'abord plein d'innocence, ces yeux verts pourraient facilement vous faire craquer comme le chiot à l'animalerie qui vous fait des clins d'oeils pour l'adopter. Ensuite, ils peuvent passer à une émotion tout autre, le sérieux aussi utilisé en pleine concentration parfois accompagné d'un petit murmure incontrôlé provenant de plus bas sur ce visage. Nous en arrivons à la pire de toute, les larmes. S'il y a une chose bien notable chez la famille Midoriya, c'est leur capacité à pleurer pour tout et pour rien. Pleurer de joie, pleurer de douleur, pleurer de haine, pleurer d'espoir ou pleurer de faim. Pleurer pour absolument, totalement, complètement, pleinement et inconditionnellement, tout. Bien sûr, il arrive qu'il se retienne... parfois.

Ensuite, nous avons ce que tout humain normalement constitué possède, c'est-à-dire un nez et une bouche. Rien d'étonnant. On peut tout de même préciser que son nez a une forme en bouton, une petite bosse mignonne au milieu visage lui permettant de respirer. On en arrive à sa bouche, deux fines lèvres qui reposent l'une contre l'autre en cas d'impassibilité, ce qui arrive approximativement jamais au jeune Midoriya. Cette bouche forme avec ses yeux un duo du tonnerre. Imaginez un sourire larmoyant combiné avec des yeux aqueux ? Ou bien un froncement de sourcil tellement marqué qu'il forme un petit pli entre les yeux, cela ajouté à une paire de dents tellement serrée étroitement qu'un crissement pourrait être entendu ? L'un sans l'autre, c'est comme manger ses céréales sans lait, impensable.

Si cette description avait été écrite une année en arrière, j'aurais pu expliquer à quel point le jeune Midoriya est un fragile sans muscle qui se laisse victimiser par la société. Sauf que non ! Après un entraînement intensif fourni par nul autre que le numéro un de tous les héros, Izuku possède désormais une musculature dont il n'est pas peu fier. Passer de la peau sur les os à un jeune body builder, le tout en moins d'un an, n'importe qui serait tenté de rouler des mécaniques. Il ne le fait pas, certes, mais il pourrait. Que dire de plus ? L'apprenti héros possède une grande flexibilité du visage. Inutile ? Complètement, mais au moins il peut aisément imiter les expressions de son entourage.

Nous en arrivons à la dernière partie ultra importante, ultra essentielle, son style vestimentaire de gars ultra banal. En grandissant, Izuku a prit l'habitude de se vêtir avec des vêtements d'une taille trop grande, probablement pour cacher son corps de lâche ou bien dans l'espoir qu'il prendrait du muscle en grandissant. Heureusement pour lui, le muscle a finalement daigné se montrer sur cette silhouette squelettique, lui permettant enfin de pouvoir remplir ses vêtements correctement. Niveau style, c'est un adolescent, avec une garde robe d'adolescent par extension. Dans son placard se trouve donc des tee-shirts, des sweats, gilets, chemises, pantalons, jogging et basta cosi. On peut tout de même dire qu'Izuku a un style soigné, du coup il ne porte rien d'excentrique dans le genre punky rebelle ou autre. Par contre, il possède bien une unique excentricité et celle-ci est à ses pieds. Une paire de grosses baskets rouges montantes, attachées par des lacets et un noeud solide. Ces chaussures, il les adore. Il les met tout le temps, pour tout, partout. Au point qu'on pourrait imaginer qu'il dormait avec quand cette paire arriva dans sa vie. L'a-t-il fait ? Bien sûr que non.. Il y avait déjà cette figurine All Might collector...

CARACTERE


Notre vécu fait de nous ce que nous sommes, il forge notre caractère et porte un grand impact sur notre futur. Ceux qui ont connu Izuku avant d'entrer au lycée ont connu une personne totalement différente de qu'il est à présent. Loin d'être un enfant à problème, c'était tout le contraire. Le jeune Midoriya a grandi comme un enfant joyeux avec un sourire d'une puissance de mille soleils et un coeur gros comme l'océan séparant les continents. Un enfant simple, timide, mais qui avait tellement à donner aux autres. Bien avant de connaître l'homme qui deviendrait son idole, sa mère pouvait déjà voir la douceur de son enfant, le tintement d'un rire angélique et une innocence pure qu'elle avait chéri jusqu'à que la dure vie décide de rafler le bonheur de son fils.

Nous sommes qui nous sommes, mais nous ne pouvons rester tel quel quand le monde décide de vous pourrir un peu la vie. À quatre ans, la vie d'Izuku changea radicalement. Vivant dans une société où une hiérarchie se fait sur la qualité de votre alter, quand vous n'en aviez pas, vous descendez rapidement en bas du classement. Soudainement méprisé par ses pairs et par ses professeurs pour une simple articulation inutile dans son petit orteil. Le jeune Midoriya commença à être effrayé par le monde qui l'entoure, timide au point de s'effacer pour passer inaperçu et éviter les ennuies. Cette évolution dans sa vie vint avec un autre inconvénient, la persécution. Ceux qui avaient été ses amis jusque-là devinrent ses bourreaux et Izuku devint une victime. Que faire contre une bande de gamins avec des alters quand vous n'en aviez pas vous-même pour vous protéger ?

Bien que le monde ait décidé de vous détester, il en fallait plus pour changer la nature profonde d'une personne. Quand il s'agissait de lui-même, le surnommé Deku se laissait simplement intimider en attendant que la crise passe, mais quand il s'agissait de quelqu'un d'autre, le grand coeur et la détermination idéaliste d'Izuku devenaient beaucoup trop gros pour son petit corps. C'est ainsi qu'en plus de se faire victimiser pour ses propres problèmes, il se fit frapper pour d'autres enfants également. Le jeune Midoriya avait tellement à donner au monde, c'est juste le monde qui ne voulait pas de lui. Bien que rien ne le prédestinait à un avenir meilleur, il rêvait de pouvoir devenir un héros avec le sourire comme son idole.

Il y a toujours un moyen pour combler nos faiblesses, il suffit d'un peu de créativité. C'est ainsi qu'à défaut d'avoir un alter flashy, Izuku travailla son intellect et son analyse à un point complètement fanatique. Aucun héros qu'il avait vu rien qu'une fois dans sa vie ne figurait pas sur ses précieux carnets de notes. Son nez toujours enfoncé entre deux pages lui valut le qualificatif de nerd, ce qui n'était pas complètement faux. Tout alter qui passait devant ses yeux finissait avec sa page d'analyse et toute personne qui l'intéressait un peu plus que les autres possédaient plusieurs pages à leur nom. C'est ainsi qu'All Might gagna sa moitié de carnet, mais son côté fanatique ne s'arrêta pas là, car toute sa chambre croulait sous le marchandising du héros.

Quand on nous juge pour une raison, on fini par juger les autres pour cette même raison ou alors on fait le contraire et on devient meilleur. Si le monde avait décidé de le juger pour quelque chose dont il n'avait aucun contrôle, Izuku fit l'inverse et commença à voir le meilleur dans chaque personne. C'était un idéaliste, on ne naissait pas méchant, c'était inconcevable pour lui. Il était donc incapable de juger négativement quelqu'un pendant longtemps et c'est sans doute pour cela qu'il considéra Bakugo Katsuki comme son ami bien après que celui-ci décida qu'il n'était qu'un cailloux sur son chemin. La tête verte était ouverte d'esprit et très vive, certes, mais c'était un boulet social avec les filles. Si devenir rouge, se cacher derrière ses bras et rester muet était une bonne technique pour socialiser avec la gent féminine, ça se saurait !

Et un jour, quand votre chemin semble tout tracé après une lutte vaine, le destin en décide autrement et l'espoir est récompensé par la chance. Ironiquement, c'est quand le jeune Midoriya abandonna son rêve de héros que celui-ci devint finalement possible pour lui. Sur le coup, Izuku ne savait pas ce que le grand héros avait vu en lui, un adolescent pleurnicheur et sans alter. Mais à partir de ce jour, la nature d'Izuku qui s'était caché sous une façade de victime fini par ressortir au grand jour. En fait, il se redécouvrait lui-même. Qui aurait cru qu'il possédait ce courage pour se tenir face à son bourreau ? D'où venait cette volonté de vouloir devenir le meilleur ? All Might avait vu un idéal de héros en lui et le héros Deku avait bien la détermination de donner tout ce qu'il avait pour atteindre cet objectif qui les liait tous les deux.

HISTOIRE


0# Prélude

Cette histoire commence comme toutes les autres, mais pour votre âme on va se passer du « il était une fois » cliché. C'est donc lors d'une journée banale, un jour d'été, que Midoriya Izuku décida de montrer le bout de sa frimousse. Ses parents, du moins sa mère était comblée par l'arrivée de son petit bout d'homme. La capacité à pleurer l'équivalent d'une piscine nationale du garçon lui venait de nulle autre qu'elle, c'est ainsi que la famille Midoriya fut rapidement connu comme une famille qui pleure pour toutes les émotions qu'ils pouvaient éprouver. Son père, il paraît qu'il s'appelle Hisashi et que son alter lui permet de cracher du feu, mais avant tout il brille par son absence dans la vie d'Izuku. C'est donc ainsi qu'il se mit à considérer sa mère étant sa seule famille.

Le jeune Midoriya grandit dans un quartier banal, les gens y étaient ni riches ni pauvres, juste des personnes respectables. C'est là qu'il se fit très tôt son premier compagnon de jeu. Le fils d'une amie à sa mère. Il avait adoré Kacchan au premier contact. Facilement impressionnable, Izuku trouvait Katsuki tout simplement incroyable. Il était aventureux, courageux, fort, tout ce que la tête verte voulait devenir. À la même époque il était tombé par hasard sur une vidéo qui avait changé sa vie. L'avènement du héros le plus cool, le plus génialissime, le plus parfait de tout le temps, il s'agit bien sûr du grand All Might. Izuku voulait devenir comme lui, un héros qui oeuvre en gardant le sourire. Cette époque fut la plus paisible dans sa vie. Avec ses amis, ils se mirent à jouer aux héros et aux vilains. Dans son coin, Izuku commença à développer une collection de fanatique en rassemblant toutes les marchandises de son idole. Il avait tout, chaque posters, chaque figurines. En fait, on pourrait facilement confondre sa chambre avec la galerie d'exposition du magasin.

Sa vie était parfaite, il s'épanouissait sous la supervision de sa mère et l'amitié de ses amis. Tout allait bien, jusqu'à que sa vie dégringole. Quand ils eurent quatre ans, Kacchan fut le premier à développer son alter et il fallait dire qu'il était tout simplement génial. Juste avec ça, le chemin tout tracé de son avenir de héros se mit à briller devant lui. Il fut acclamé par tout le monde, Izuku inclus. Le jeune Midoriya attendait avec impatience son tour, le jour où il pourrait montrer fièrement son alter auprès de Kacchan et devenir son égal. Sauf que bien sûr, le destin en avait décidé autrement. Il n'allait pas avoir un alter inutile ou idiot, c'était pire que ça, il n'aurait pas d'alter du tout. Ainsi, il devint la risée de l'école. Son meilleur ami devint son bourreau. Son intelligence fut remise en cause, parce qu'une personne quirkless était forcément idiote et un déchet de la société. A quatre ans, Izuku apprit que les hommes ne naissaient pas égaux.

Ayant un chemin tout tracé vers la dépression, le jeune Midoriya se débattit dans sa propre misère. Il commença à former des plans pour pouvoir devenir un héros sans alter. Sa première idée est celle sur laquelle il se mit à passer le plus de temps. Écrire des analyses sur les héros et sur les vilains. Les deux catégories avaient leurs propres cahiers. Très vite il passa d'un cahier à deux, de deux à quatre, de quatre à douze et il fut rapidement nécessaire de numéroter chaque exemplaire avec des liens entre les pages de héros sur les cahiers différents. À la fin du collège il en était déjà au treizième exemplaire. Quand il était plus petit, il devait se contenter des informations sur les héros qui passaient à la télé, mais maintenant il pouvait voir de vrais combats simplement en allant à l'école. La tête verte pouvait donc s'émerveiller face aux héros en chair et en os.

1# Midoriya Izuku : les origines

Le jour où sa vie prit un tournant radical commença comme tous les autres, mal. Ce jour-là, la classe avait rendu  leur choix d'orientation. Bien sûr la plupart de la classe avait choisi la voie héroïque, sans qu'on ne les juge parce qu'ils étaient normaux, mais quand le choix de carrière d'Izuku fut révélé, c'était normal de se moquer de lui. Parce qu'il n'était pas normal, il était quirkless. À la fin des cours, il eut droit à l'intimidation quotidienne, bien que cette fois-ci fut pire que les autres, vu que son ancien meilleur ami le rabaissa jusqu'à lui suggérer de se suicider. C'est donc le cœur lourd que l'adolescent prit la route pour rentrer chez lui. Alors qu'il passait dans un tunnel, il se fit attaquer par un vilain de boue, à bout de souffle c'est All Might en personne qui vint le sauver ! Sous cet éclat du destin, Izuku ne pouvait pas laisser partir le héros comme ça.

C'est ainsi, après un voyage dans les airs très peu agréable qu'il fut désillusionné sur la puissance de son idole et que celle-ci écrasa ses rêves. Parce qu'évidemment, un héros sans alter, ça n'existait pas. C'est donc une fois de plus sur le chemin pour rentrer chez lui, le coeur deux fois plus lourd que la fois précédente qu'Izuku fit preuve d'un courage à toute épreuve. Réprimandé pour son inconscience, le jeune Midoriya était prêt à laisser ses rêves pour la réalité de sa vie. MAIS. Quand tous les espoirs l'avaient finalement quitté, All Might lui tendit la main pour que son rêve d'enfant puisse se réaliser en le désignant comme son successeur. Lui, Midoriya Izuku, pouvait devenir un héros. Je peux devenir un héros !

La période des dix mois qui suivirent fut l'une des plus éprouvante de sa vie. Un renforcement musculaire extrême, c'était une tâche de chaque jour, chaque instant, chaque repas. Même le sommeil était chronométré, mais Izuku vint à bout de cette épreuve et la plage à nettoyer qui lui servit de terrain de musculation fut comme neuf le jour J ! C'est là qu'il hérita de l'alter de son idole et manger un cheveu était une expérience qu'il préférait ne pas répéter... En passant quelques détails comme sa rencontre avec Uraraka qui lui évita de se vautrer devant Yuei ou encore Iida qui lui mit la honte devant tous les candidats parce qu'il avait murmuré un peu trop fort, on pouvait dire que la cérémonie s'était plutôt bien passée.

Par contre l'examen, c'était carrément l'échec. Clairement, la tête verte ne s'était pas approchée de près ou de loin d'un simulateur de vilain rapportant des points. Du coup par extension, il ne marqua pas un point d'attaque. Alors que tout espoir semblait perdu et puis cet énorme robot qui venait lui mettre des bâtons dans les roues, Izuku se voyait déjà étant recalé. Il ne fallut qu'un bruit pour changer la donne. Un petit cri de douleur venant de derrière lui et en un instant, il était dans les airs en train d'éclater correctement la face de l'énorme machine. Et 60 points de sauvetage de gagnés ! C'est ainsi qu'à la rentrée suivante, c'est bien à Yuei qu'Izuku entama sa nouvelle année. Et le prof était clairement spécial. Arrivé tel une chenille jaune, un cadavre de sachet de jus plus tard et toute la classe se retrouvait sur le terrain de sport. La tête verte arriva en dernier de classement, mais au moins il avait réussi à épater Aizawa-sensei assez pour inconsciemment éviter le renvoi.

2# Déchaîne-toi : maudit nerd !

Rapidement vint la mise en pratique héroïque. La team héros contenant Midoriya et Ochako contre Bakugo et Iida jouant la team des vilains. Débutant comme un simple cours, cela tourna rapidement au règlement de compte sous la volonté du bourreau d'enfance d'Izuku. Sa camarade alla donc s'occuper de la bombe qu'ils avaient à récupérer alors que les deux anciens amis d'enfance s'affrontaient. Ce combat, c'était une renaissance pour la tête verte, le moment où il fit le premier pas pour tenir tête au plus grand fléau de sa misérable enfance. Malgré ce que Katchan lui avait fait subir, il l'admirait toujours, parce que ce gars était parfait dans tous les domaines. Là, il réalisa comment mettre en pratique toutes les connaissances qu'il avait accumulé au fil du temps dans ses carnets. En plus il se trouva un objectif parallèle qui était de surpasser ce rival qui ne l'avait jamais prit au sérieux. Finalement, l'intimidé pouvait enfin tenir tête à l'intimidateur ! La team héros gagna le match, mais le combat fut clairement perdu pour eux.

A peine quelques jours plus tard, la classe eut à nouveau le droit à un cours héroïque. C'était censé être une approche du sauvetage en zone hostile, ce qui en soit n'avait pas beaucoup changé à l'arrivée d'un groupe de vilains. Au lieu de sauver des mannequins inanimés, c'est eux-mêmes que la classe de seconde allait devoir sauver ! Izuku fut clairement en admiration devant leur professeur principal qui s'occupait d'un gros groupe de vilains à lui seul. S'il en avait eu l'occasion et dans une autre situation, le nerd aurait sorti son cahier et son stylo pour analyser cette technique de combat dévastatrice. Sauf que, évidemment, ce n'était clairement pas le moment et qu'en plus quelques instants plus tard il se retrouva avec deux de ses camarades dans le lac artificiel face à un bon nombre de méchants de type aquatique. Grâce à une combinaison de leurs alters, la troupe adverse fut prise par surprise et mise hors combat en un rien de temps. Cela grâce à une stratégie improvisée par Midoriya qui remerciait une nouvelle fois son obsession qui reposait sagement dans ses cahiers chez lui.

Alors qu'ils étaient euphoriques de leur victoire, la team de trois était prête à aider leur professeur dont le nombre d'adversaire était toujours aussi conséquent qu'au début. La tête verte était déjà en train de monter une stratégie pour éliminer les plus éloignés d'Aizawa-sensei quand la tête de file adverse et le gros morceau décidèrent de se faire connaître et Eraserhead se fit désintégrer le coude par l'un et complètement décimé le corps par l'autre. Ces deux-là étaient clairement autant flippant l'un que l'autre. Alors qu'ils allaient partir pour une raison qu'il n'avait pas entendue, Tsuyu faillit se faire désintégrer le visage et Izuku se retrouva face au Brainless. Celui qui avait détruit son professeur en seulement quelques secondes. Mais tout espoir n'est pas perdu, parce que la cavalerie est là !

3# All Might.

L'arrivée d'All Might renversa la situation. En éclatant quelques vilains de troisième zone sur son chemin, récupérant leur sensei sur une épaule, le héros vint ensuite sauver la team naufrage et les mettre en sécurité. Le tout sans oublier de coller un pain au plus petit gars flippant. En un instant, il avait réussi à faire ce qui leur avait prit de la stratégie et des ressources pour en faire le quart. Son mentor se retrouve alors face au Brainless, le gros avec la cervelle dehors. Ultra charmant ce type. Après une baston pleine de rebondissement, All Might se retrouve au bout de son pouvoir et donc incapable de bouger, un vilain prêt à lui désintégrer le visage et les autres professeurs qui n'étaient toujours pas arrivés. Du coup, avec son grand sens du devoir, c'est Deku qui s'éclata les jambes pour sauver la mise à son idole simplement en lui faisait gagner quelques secondes jusqu'à ce que Snipe tire dans la main effrayante du vilain. De là, la victoire était assurée pour les gentils. Du coup il se retrouva à l'infirmerie pour ses propres blessures auto-infligées, une fois encore.

Deux jours plus tard, après un jour de congé, Aizawa revint s'occuper de sa classe telle une momie pour leur annoncer l'arrivée du festival sportif dans pas moins de deux semaines. L'occasion en or pour se faire remarquer par des professionnels et commencer à se faire une réputation. Malgré la menace évidente des vilains, le lycée s'engagea à quintupler la protection. C'est ainsi que deux semaines plus tard, après un rude entraînement pour chacun, que fut lancé le festival des sports de Yuei ! L'événement qui a remplacé les jeux olympiques dans le pays, donc pas de pression. La première épreuve fut une course d'obstacles remportée haut-la-main par Izuku suite à une tactique complètement inédite sur la dernière épreuve. Il vola littéralement au-dessus de ses adversaires sur une plaque de métal grâce à la propulsion des mines. Déjanté, mais efficace. Le voilà donc en tête de liste pour la seconde épreuve où plus on est bien classé et plus on a de points. Le voilà donc avec dix millions de point, une cible sur le dos et une équipe à former pour la bataille de cavalier.. Ochako, Tenya.. Help meee..

4# Celui qui avait tout.

Dès le départ, avec la cible sur son dos fournie par un nombre de points ahurissants, on ne pouvait pas dire qu'Izuku partait sur un pied d'égalité avec ses camarades. Alors que Tenya lui tournait le dos pour cette épreuve, Ochako se porta volontaire pour l'aider avec son âme de la camaraderie. Ensuite il y a Mei Hatsume qui l'approcha pour se servir de son statut de premier à l'épreuve précédente et ainsi faire de la pub à ses créations, étrange mais utile. Créant une stratégie de dernière seconde, c'est sur Tokoyami que son choix se porta pour servir de tête de cheval et ainsi de bouclier. Go ! Dès le départ, c'est sur eux que sautèrent les concurrents les plus ambitieux, c'est donc avec leur stratégie de fuite qu'ils réussirent à rester hors de portée durant la plus grande partie de l'épreuve.

Puis vint la confrontation ultime avec l'équipe de Shôto six minutes avant la fin de l'épreuve. Durant cinq minutes, ils esquivèrent sa glace en restant sur le côté gauche du Todoroki, celui-ci ne pouvait l'utiliser vers la gauche sans geler sa tête de cavalier. C'est donc à une minute de la fin du temps imparti que Tenya tapa une accélération jusque-là inconnue, prenant par surprise l'équipe de Midoriya. Mais ils ne s'avouèrent pas vaincu et contre-attaquèrent aussitôt. Izuku contra Shôto avec un contrôle inattendu de son alter et récupéra un bandeau, mais pas le bon ! L'alarme sonne et tout espoir semblent perdus quand Tokoyami leur sauva la mise, ayant profité de la distraction de son cavalier pour voler le bandeau sur la tête adverse ! Et nous restons dans la course !

A la pause déjeuner, Izuku en apprit un peu plus sur Shôto, venu le défier pour la seconde fois du festival. Une rivalité des générations s'installa entre eux à cause du père de l'un et du mentor de l'autre. Voilà le grand tournoi qui arrivait et la tête verte se retrouva à disputer le premier combat contre Shinso, il fut prévenu que ce dernier possèdait un alter de lavage de cerveau par Mashirao. Le tête violette ne manqua donc pas l'occasion d'insulter le camarade d'Izuku, le forçant donc à lui répondre pour défendre son ami. L'erreur ! Prit dans les filets de son adversaire, il se retourna et commença sa lente progression vers l'extérieur du ring, mais retournement de situation il arriva à se défaire de son emprise ! Le combat ne dura pas bien longtemps après cela, même si sa victoire avait un goût amère face à cette personne qui vivait exactement ce qu'il vivait il y a de cela une année, mais au moins celui-ci trouva son public et son potentiel se fit reconnaître ce qui allégea un peu sa conscience.

5# Todoroki Shôto : les origines

Sa précédente victoire lui permit de passer au second tour, un duel qu'il aurait préféré avoir un peu plus tard, celui contre Todoroki Shôto. Son pouvoir de feu et glace était vraiment puissant, même en utilisant que la glace. C'était donc un adversaire de taille qui se dressait face à lui. Un adversaire contre qui il allait tout donner en respect pour tout le soutien qui l'avait amené jusque-là. Dès le signal, les adversaires ne perdirent pas une seconde pour essayer de prendre le dessus sur l'autre. Face aux vagues de glace qui lui venaient dessus une à une, Izuku dû sacrifier tous ses doigts un à un pour se défendre et éviter de finir gelé comme Sero avant lui. Sauf quand le Todoroki lui fonça dessus et prit son pied dans la glace, la tête verte sacrifia son bras gauche dans un excès de réflexe pour garder sa liberté de mouvement. Il fallait admettre que son adversaire était fort, en fait il excellait dans tous les domaines. Bien que la situation n'était pas en sa faveur, il n'allait pas pour autant abandonner !

A ce moment-là, il remarqua la faille dans la technique de Shôto, il tremblait, il craignait son propre froid. Au prochain assaut de gel contre lui, le jeune Midoriya utilisa son alter à nouveau sur un de ses doigts en miettes, mettant presque son adversaire hors du ring par la force du coup. Alors que tout le monde le prenait pour un idiot à s'obstiner dans son état, Izuku ne rata pas de faire la morale au descendant d'Endeavor. Celui-ci pouvait clairement parer sa faiblesse du froid avec son côté gauche qu'il avait renié en combat. Sous le coup de pression, Shôto attaqua et Izuku lui colla un bon coup de point dans le ventre, mais le choc de ce coup mit sa main droite complètement hors d'usage même en se forçant avec la douleur. Malgré tout, malgré la douleur, malgré le fait d'être en mauvaise posture, il ne lâcha rien. Pour All Might, il irait jusqu'au bout, en même temps il ne pût s'empêcher d'aider Shôto à sortir de sa bulle de ténèbres. C'était idiot de renier un pouvoir pour sa provenance et ça, il ne se gêna pas de le lui faire savoir. FIOUH. Double-faces réagit aussi sec et le voilà avec son pouvoir complètement à l'air libre ! Suite à cela, les deux adversaires s'étaient élancés pour le coup final et après un choc digne des titans, Izuku se retrouve hors-ring et perdit conscience.

A son réveil, Izuku avait les bras dans des plâtres et une jambe dans une atèle. Sans parler de ses doigts qu'il ne pouvait pas voir sous la couche de bandages, mais la douleur couplée avec le diagnostic de l'infirmière lui donnèrent une bonne vision de ce qui se cachait là-dessous. Sa déception était grande, il avait été tellement frustré par Todoroki qu'il en avait perdu de vu la victoire. Au moins, All Might n'exprima aucune rancune, Midoriya junior était tout de même dans les huit premiers. Du coup, suite à son opération, la tête verte garda une main assez moche, cicatrisée et tordue pour lui rappeler de respecter son corps. Son mentor et lui se prirent un de ces savons ! Après cela, en exprimant ses doutes sur sa légitimité à One For All, All Might lui confia que lui aussi, il était né sans alter. Cela lui redonna de l'énergie pour continuer à avancer la tête haute. La fin du tournoi se passa donc plus calmement pour lui, émettant des hypothèses sur les derniers duels, remarquant une nouvelle fois le dilemme de Bakugo le concernant durant son combat contre celui qui avait éliminé Izuku. Enfin, l'événement se termina, puis la vie reprit son cours bien que de grands changements émergeaient à l'horizon.

6# Frémissements

Dans les jours qui suivirent le tournoi, Izuku remarqua qu'à présent on reconnaissait son visage suite à son passage à la télé. Ainsi il reçu du soutien et des félicitations pour ses prouesses. C'était gênant, mais pas insupportable. Il faisait ses premiers pas dans le monde héroïque. Il arriva en même temps que Tenya à l'entrée de Yuei et étrangement, celui-ci ne fit aucun commentaire sur l'état de son frère qui avait été attaqué par un vilain, élevant son inquiétude pour son ami. Le premier cours de la matinée lui fit vite oublier ses soucis, il fallait se trouver un nom de héros ! C'était excitant et complètement effrayant. Repoussant toutes ses précédentes idées ressemblant au nom de son idole, la tête verte eut une bien meilleure idée grâce à une amie. Celle-ci avait donné un nouveau sens au surnom insultant de son enfance gracieusement fourni par son ancien meilleur ami, il décida donc d'être le héros qui donne du courage, le héros Deku. Dans le même cours, ils reçurent les offres de stages suite à l'attention reçue durant le festival et bien sûr, il n'y en avait pas une seule pour Izuku. Alors qu'il commençait à traiter la liste des partenariats de Yuei, il offre finit par arriver pour lui ! Une offre qui mettait son mentor dans un état mort de trouille !

C'est ainsi qu'il débuta son stage chez le Gran Torino, grand héros dont il n'avait jamais entendu parler. Une personne très.. intéressante, c'est ça et spéciale, peut-être un peu sénile sur les bords aussi vu le nombre de fois qu'il lui demanda son nom. D'entrée de jeu, la tête verte se retrouva dans un combat avec le vieux héros qui voulait le voir utiliser son alter. Par la même occasion, il découvrit son nouveau costume qui contenait de meilleures protections contre les chocs et qui était un brin plus classe aussi. Ce premier contact le laissa dans une grande réflexion, le poussant à quelques pas d'une grande évolution. C'est le jour suivant que son idée bourgeonna en quelque chose de concret suite à un problème d'assiette et de micro-onde. Ce jour-là, Izuku créa une nouvelle technique, le Full-Cowl. Celle-ci consistait tout simplement à garder One For All actif dans l'ensemble de son corps à l'énergie maximale qu'il pouvait gérer, actuellement 5%. À la suite, il s'entraîna à maîtriser cette technique quelques jours encore avec son tuteur avant de finalement sortir parcourir les rues à la recherche de vilains.

Bien sûr, ayant toujours la pire chance, il se retrouva dans un combat avec le plus gros criminel du moment. Gran Torino et lui avaient prit le train pour aller à Shibuya où les petites bagarres étaient une routine quotidienne. Seulement voilà, le train fut attaqué sur la route par un brainless et les événements à la suite se déchaînèrent. D'abord, Gran Torino l'abandonna dans le train pour aller aider les héros contre les monstres. Izuku ne put s'empêcher de le suivre pour tenter de l'aider du mieux qu'il le pouvait ou au moins pour s'assurer que son ami Tenya, qui était en stage dans cette ville, allait bien ! Trouvant le tuteur de celui-ci, sans lui, Deku fit rapidement le rapprochement et parti à la recherche de son ami. Le trouver fut plus facile que prévu, le sortir du pétrin où il s'était mit serait bien plus compliqué. Prenant soin d'appeler du renfort en premier, le jeune Midoriya se retrouva alors dans un duel contre Stain, le tueur de héros. Il ne devait sa performance qu'à sa nouvelle technique, sinon il n'aurait clairement pas fait le poids. Full Cowl, revêtement intégral !

7# Bakugo Katsuki : Les origines

Plus tard rejoint par Shôto, ils entamèrent un combat des lycéens pouvant bouger contre le vilain. Le combat fut stressant, épuisant et carrément flippant, mais à eux trois, des lycéens de Yuei, ils gagnèrent la bataille ! Ils étaient sortis de ce combat dans un état relativement bon comparé à ce qui aurait pu arriver. Leur exploit fut tassé, contraint dans un choix entre la célébrité et les conséquences ou l'anonymat et aucune retombée sur eux. C'est donc Endeavor qui ramassa les félicitations à leur place et eux reprirent leur vie d'étudiants normaux. Bien qu'ils n'oublieraient pas cette expérience de sitôt. Avec la déclaration publique de Stain, qu'est-ce que l'avenir allait leur réserver ? En tout cas, des temps sombres se profilaient à l'horizon...





AND YOU ?!

I'm back ! Double compte de Tobias, le flic imberbe transducer ultra cool. Le gif sur la gauche est dédicacé à Lys, moustache powa l'ami. J'suis dispo toute la semaine et j'aime toujours autant la compote. :sisi:

Code du règlement : Nedzu est un animal.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» With great power comes great responsibility { pv Oz
» Great men are not born great, they grow great . . .
» Maud | With great ages comes great irresponsability
» Men ki jan 2 kou deta fini ak Haiti/GREAT LEADERS OF THE CENTURY: ARISTIDE, MAN
» Great American Bash (RAW) - 20 juillet 2008 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIFE IS A CANDLE IN THE WIND :: MHA - RPG-
Sauter vers: